Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil / CORONAVIRUS / Suivi des contacts
Actions sur le document

Suivi des contacts

Le suivi des contacts est l’une des mesures de prévention contre la propagation du coronavirus. Mais qu'est-ce que c'est exactement? Retrouvez ici les réponses aux questions fréquemment posées:

A quoi sert le suivi des contacts ?

Pourquoi réalise-t-on un suivi des contacts ?

Comment cela se passe-t-il ?

Qui se charge du suivi des contacts ?

Comment se déroule concrètement le suivi des contacts ?

Qui vous appelle ?

Comment sont traitées les informations que je communique ?

Je suis malade. Qu'est-ce que je dois faire ?

 

A quoi sert le suivi des contacts ?

Quand une personne est atteinte du Covid-19, il est essentiel de pouvoir identifier les personnes avec qui elle a eu récemment des contacts prolongés car ces personnes pourraient être contaminées aussi. 

Pourquoi réalise-t-on un suivi des contacts ?

Grâce au suivi des contacts, nous essayons donc d’empêcher ensemble l’apparition d’une deuxième vague de l’épidémie en rompant la chaîne de transmission du virus. Bien entendu, il est important de continuer à respecter les règles d’hygiène et de prévention, comme se laver régulièrement les mains, appliquer la distanciation sociale et lorsque celle-ci n’est pas possible, porter un masque. 

Comment cela se passe-t-il ?

Le centre de suivi des contacts de la Région bruxelloise appelle les personnes identifiées ou leur rend visite à domicile, et leur donne des conseils pour éviter d’infecter à leur tour leur entourage.

L’identité de la personne qui les a contaminées n’est jamais révélée. 

Qui se charge du suivi des contacts ?

Cette méthode de suivi des contacts n’est pas nouvelle. L’Administration de la Commission communautaire commune (COCOM) pratique ce suivi depuis des décennies déjà pour d’autres maladies comme la rougeole et la tuberculose dans la Région bruxelloise.

Comment se déroule concrètement le suivi des contacts ?

Votre test ou votre médecin indique que vous êtes porteur du Covid-19 ? Le suivi des contacts démarre !

  • Un collaborateur du centre d’appel vous appelle. Si vous êtes occupé(e), convenez d’un autre moment pour cette conversation. Le collaborateur vous pose quelques questions sur votre état de santé et les personnes avec qui vous avez eu des contacts récemment. Vous pouvez également poser des questions. 
  • Pour chaque personne que vous identifiez, on vous demandera la durée du contact et la distance que vous avez maintenue avec cette personne afin d’évaluer le risque de contamination. 
  • Il est important que vous répondiez de la manière la plus complète et ouverte aux questions du centre d’appel. Votre collaboration est essentielle pour limiter les contaminations ultérieures ! 

En fonction de votre condition spécifique, votre médecin généraliste peut décider que le suivi des contacts doit démarrer même avant de connaître le résultat de votre test. 

Qui vous appelle ?

Une personne mandatée par les autorités publiques compétentes. En Région bruxelloise, cette autorité est la Commission communautaire commune (COCOM). 

Le collaborateur du centre d’appel vous appelle toujours depuis le numéro 02 214 19 19 ou envoie un SMS à partir du numéro 8811. Notez bien ces numéros ! 

Si le centre d’appel ne parvient pas à vous joindre au téléphone, un collaborateur du centre d’appel se déplace à votre domicile. 

Comment sont traitées les informations que je communique ?

Les informations communiquées sont utilisées pour conseiller les personnes avec qui vous avez été en contact au cours des deux derniers jours. 

La personne qui vous appelle ou vous rend visite à domicile traitera vos données en toute confidentialité et dans le respect absolu de votre vie privée. Les informations communiquées ne sont pas utilisées pour contrôler le respect des mesures imposées par les autorités. Les informations ne sont pas transmises à la police ou à la justice. Seul le service en charge du dispositif de suivi a accès à la liste des contacts que vous communiquez, jamais votre employeur, vos collègues, votre famille ou la police

Vos personnes de contact ne sont jamais informées de votre identité. Vous restez totalement anonyme. Une seule exception s’applique : lorsque vous êtes allé(e) dans un établissement où séjournent de nombreuses personnes, comme une école, par exemple, ou un centre de soins résidentiels. Dans ce cas, nous examinons en toute confidentialité avec le médecin responsable les mesures à mettre en place pour y éviter l’apparition de la maladie.

Je suis malade. Qu'est-ce que je dois faire ?

Vous souffrez de toux, de douleur dans la poitrine, de fièvre, de perte d’odorat ou de goût ? Vous êtes peut-être porteur du coronavirus. 

  • Restez à la maison dès l’apparition des symptômes en évitant tout contact avec d’autres personnes. 
  • Téléphonez à votre médecin généraliste. Il vous conseillera et vous indiquera si et où vous pouvez être testé(e). Si vous n’avez pas de généraliste, appelez le 1710
  • Votre généraliste vous informera sur le résultat de votre test et les mesures à prendre. Si votre test est positif, le généraliste en informera les instances compétentes pour que le suivi des contacts puisse démarrer rapidement, éventuellement avant de connaître le résultat du test. 
  • Dressez la liste des personnes avec lesquelles vous avez eu des contacts au cours des deux jours précédant l’apparition de vos symptômes et jusqu’au moment où vous vous êtes isolé(e). Notez également leur numéro de téléphone, leur adresse et leur e-mail.

Si votre généraliste suspecte que vous êtes porteur du Covid-19, les personnes qui habitent avec vous doivent également rester à la maison même si elles n’ont pas de symptômes. Il ne fait aucun doute qu’elles ont eu des contacts étroits et de longue durée avec vous. Par conséquent, le risque qu’elles soient aussi infectées est élevé.
 

Source: dépliant "Suivi des contacts" de la COCOM

© CPAS de Molenbeek-Saint-Jean - Rue Alphonse Vandenpeereboom 14 - 1080 Bruxelles
Tel.: 02/412.53.11 - E-mail: cpas.ocmw.1080@molenbeek.irisnet.be

Created and hosted by CIRB - Disclaimer